| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • You already know Dokkio is an AI-powered assistant to organize & manage your digital files & messages. Very soon, Dokkio will support Outlook as well as One Drive. Check it out today!

View
 

UN COEUR NOBLE8

Page history last edited by Fausta88 15 years ago

 

UN COEUR NOBLE

 

 

Par Sky

 

 

 

Première partie Deuxième partie
Troisième partie Quatrième partie
Cinquième partie Sixième partie
Septième partie Huitième partie
Neuvième partie

 

 

 

Chapitre 9

 

 

 

Le soleil se levait enfin, une aube d'une grande beauté, coutumière de l'hiver.

 

Malgré le froid, le soleil réchauffait les coeurs.

 

Argo n'avait pas attendu pour prendre son petit déjeuner. Elle vadrouillait déjà entre les arbres à la recherche d'une bien maigre pitence.

 

 

 

 

Xena s'habillait tandis que Gabrielle émergeait du sommeil.

 

Elle ouvrit les yeux et regarda Xena. En la voyant, un beau sourire se forma sur ses lèvres.

 

Xena se retourna en sentant qu'on l'observait.

 

Elle lui rendit ce sourire.

 

" Tu as bien dormi? "

 

Gabrielle s'étira,

 

" Oui très bien "

 

Xena tenait dans sa main le sac de selle d'Argo et elle fouina dedans. Elle sorti un petit paquet qu'elle lança à Gabrielle.

 

" C'est pas grand chose mais ça devrait te caler l'estomac quelques heures.... "

 

 

 

 

Gabrielle, curieuse, défit le paquet et découvrit du pain aux figues....

 

Xena, sans la regarder, sourit,

 

" Y'avait plus de pain aux noix, désolée! "

 

 

 

 

Gabrielle ne put s'empêcher de rire aussi.

 

" Ca m'ira.... "

 

Alors qu'elle dévorait son morceau de pain, Gabrielle parcourait des yeux son abri salvateur qu'elle voyait enfin au grand jour, et vit près de l'âtre un linge qui séchait.

 

" Qu'est-ce que c'est ? ", dit-elle la bouche pleine.

 

Xena leva les yeux.

 

" Ca? C'est une tunique que j'ai retrouvée en farfouillant dans le poste.... Je l'ai lavée, elle ne devrait plus tarder à être sèche.... "

 

Une pause. Xena lui montra ses guenilles.

 

" A moins que tu sois pressée et que tu ne veuilles remettre ça? "

 

" Non, on a tout notre temps pas vrai? ", rit Gabrielle.

 

 

 

 

La nouvelle tunique de Gabrielle était sèche.

 

Pendant que la jeune fille l'enfilait, Xena était dehors, préparant Argo pour le voyage du retour.

 

Gabrielle apparut au seuil de la porte et Xena se retourna pour la regarder.

 

" Mmhh.... pas si mal?! Non?! ", jugea Xena en la toisant.

 

Gabrielle hocha la tête.

 

La Conquérante serra les dernières sangles.

 

" Avant de retourner au château j'aimerais passer à Apollonia....ça nous fera une journée de chevauchée supplémentaire.... Tu n'y vois aucun problème? "

 

Gabrielle dodelina de la tête.

 

" Pas du tout "

 

Mais sa curiosité prit le dessus.

 

" Pourquoi tu veux aller à Apollonia?"

 

Xena la fixa dans les yeux.

 

" J'ai quelqu'un à qui je dois rendre visite....et à qui je veux te présenter...."

 

 

 

 

 

 

Chapitre 10

 

 

 

 

 

Les deux femmes galopaient depuis de nombreuses minutes maintenant.

 

" Tu sais j'aime beaucoup Argo, mais ce n'est peut-être pas nécessaire de faire tout le trajet sur son dos "

 

" Ne t'inquiète pas pour elle, elle est très résistante.... "

 

 

 

 

Xena sentait que Gabrielle était mal à l'aise derrière elle.

 

Par une petite pression des genoux, elle fit ralentir sa monture, pour finalement se stopper totalement.

 

Xena tourna légèrement la tête.

 

" Ca ne va pas? "

 

 

 

 

Gabrielle était blanche.

 

" Si ça va bien.... c'est juste que je suis pas fan des quadrupèdes.... "

 

Argo hennit. Gabrielle se reprit.

 

" Mais tu fais exception Argo!! "

 

 

 

 

Xena cru comprendre.

 

" Tu as peur des chevaux? "

 

" Eh bien disons que c'est pas mon moyen de transport préféré.... "

 

Xena sourit et fit repartir Argo de plus belle, surprenant Gabrielle qui failli tomber, n'ayant pu que se cramponner tant bien que mal.

 

" Eh bien tu devras t'y faire!! C'est mon moyen de transport préféré!! ", Xena rit alors aux éclats, sur une jument lancée au triple galop.

 

Gabrielle, la tête dans les cheveux de Xena, marmonnait, les yeux serrés.

 

" J'aurais du lui dire de me déposer à Amphipolis avant.... "

 

 

 

 

 

 

Contre toute attente, Gabrielle commençait à s'y faire et elle se surprenait même à commencer à apprécier.

 

Cela faisait une demi journé qu’elles étaient parties et elles n'avaient fait que 3 pauses. Pour le déjeuner, dans un petit village et pour les arrêts pipi, dans les sous bois. Xena lui demanda tout le long du chemin comment allait son dos. Attention que Gabrielle apprécia, touchée.

 

 

 

 

Le soir approchant, le froid devenait plus piquant et il força Xena et Gabrielle à s'arrêter.

 

" Nous ne sommes plus très loin, mais je crois qu'il est plus sage de s'arrêter.... le froid devient trop saisissant. ", expliqua Xena.

 

Elles descendirent et continuèrent à pied.

 

Gabrielle s'inquiétait de ne voir aucun abri aux alentours.

 

" Où va-t-on? "

 

Pas de réponse.

 

Elle se contenta de la suivre sans un mot de plus.

 

Xena s'arrêta soudain, et posa un sac au sol, déchargeant une Argo exténuée.

 

Elle lui ôta sa selle et la gratifia d'une caresse.

 

" Merci ma fille, va te reposer maintenant. "

 

Argo s'éloigna.

 

Gabrielle regardait cette scène, amusée.

 

 

 

 

" On dort ici cette nuit? ", demanda la jeune fille.

" Ouais!! ", dit simplement Xena.

 

Elle sortit alors couvertures et ustensiles de cuisine qu'elle disposa méthodiquement.

 

Elle leva les yeux vers Gabrielle.

 

" Ca te conviendra? ", sourit-elle.

 

 

 

 

Gabrielle, prise de cours, ne sut pas quoi dire....

 

" Ce n'est pas à moi qu'il faut demander ça! Mais ce n'est pas un lieu approprié pour la Conquérante.... il risque de faire froid et ...."

 

Elle fut interrompue par Xena

 

" Détrompe-toi! Il y a beaucoup de choses que tu ignores sur moi.... Et je te jure que tu n'auras pas froid ce soir. "

 

 

 

 

Xena ramassa des branches et des branchages et en quelques minutes, un camp fut monté. Tout ceci sous le regard hébété de Gabrielle.

Xena avait disposé des branches entre les arbres, créant un rempart contre le vent et elle fit prendre un feu en deux coups de silex....

 

Elle installa la selle d'Argo avec les couvertures....

 

Elle jugea son travail.

 

" Cela te convient-il? "

 

Gabrielle ne put que hocher la tête.

 

" Installe-toi je reviens! "

 

 

 

 

Gabrielle s'exécuta. Elle attendit le retour de son amie, effrayée par tous les bruits de la nuit. Elle n'était pas très rassurée et le fait d'être crispée lui remémorait les douleurs aigues de son dos lacéré.

 

Elle fut pétrifiée quand les arbres près d'elle remuèrent dangereusement. Elle prit et serra fort une pierre qu'elle trouva près d'elle.

 

Xena en sorti victorieusement, un lapin dans la main.

 

" Xena !! Tu m'as fichue une peur bleue!! "

 

" J'apporte le dîner. "

 

 

 

 

 

 

 

 

Chapitre 11

 

 

 

 

 

 

Xena et Gabrielle finirent leur lapin, dans un silence quasi religieux.

 

" Qu'est-ce que tu me caches Xena? ", demanda Gabrielle.

 

" De quoi tu parles? ", s'interrogea la Conquérante.

 

" Tu m'as dit qu'il y a de nombreuses choses que j'ignore sur toi. Lesquelles par exemple ? "

 

Xena replongea dans ces souvenirs d'une autre vie, une vie heureuse.

 

 

 

 

" Je n'ai pas toujours vécu dans ce château lugubre tu sais. Avant je parcourais le monde, je dormais à la belle étoile, je parcourais le monde, à cheval, avec mon armée. C'était plus excitant que cette vie morne et monotone. "

 

Elle laissa poindre une note de nostalgie.

 

Elle sortit de ses pensées et jeta un oeil vers Gabrielle. Cette dernière était subjuguée et très attentive.

 

Xena conclut dans un sourire.

 

" J'aurais jamais cru que....je veux dire que je te voyais assise sur un trône, à ordonner, et à dormir dans un grand lit moelleux avec une foule de domestiques.... "

 

Silence.

 

" Parfois il m'arrive de sortir du château et de dormir à la belle étoile. "

 

Gabrielle laissa échapper un gloussement.

 

" Je te croyais pas si sentimentale...."

 

Xena sourit aussi. Elle regarda le ciel et se concentra de nouveau sur Gabrielle.

 

" Tourne-toi! ", ordonna Xena.

 

 

 

 

Celle-ci s'exécuta sans savoir ce qui l'attendait. Xena, quant à elle, sortit un pot d'un sac de selle.

 

Gabrielle sentit alors les mains de Xena se poser sur ses épaules et descendre le long de son dos, emmenant avec elles la tunique.

 

Gabrielle tenta de se tourner mais Xena la retint.

 

" Qu'est-ce que tu fais ? ", s'inquiéta la jeune fille.

" Il faut nettoyer tes plaies, l'eau gelée les a creusées. Ceci devrait te soulager. "

 

Xena commença à appliquer et à masser le dos meurtri.

 

Gabrielle se laissa faire, sentant son corps se détendre.

 

" Ca va? ", demanda Xena.

 

" Oui c'est très agréable, et ça soulage beaucoup...."

 

" C'est le principal. "

 

 

 

 

Après quelques minutes, Xena se stoppa et remit la tunique de Gabrielle sur ses épaules.

 

" Il est l'heure de se coucher, on ne va pas partir tard.... un bon bain chaud nous attend demain. "

 

Xena se coucha sur les couvertures, et posa sa tête sur la selle. Elle se mit bien à l'aise.

 

Gabrielle n'avait pas bougé.

 

" Tu viens? Qu'est-ce que tu attends? ", demanda la Conquérante.

 

" J'arrive !"

 

Elle vint s'installer près de Xena, adoptant la même position.

 

" Alors, c'est assez confortable pour toi? ", plaisanta Xena.

 

" Oui c'est parfait, madame je suis la meilleure! "

 

Silence.

 

" Bonne nuit Gabrielle. "

 

Xena ferma les yeux et s'endormit.

Gabrielle, elle, ne trouvait pas le sommeil. Elle regarda si son amie dormait toujours.

 

" Xena?! ", chuchota-t-elle.

 

Rien.

Avec une lenteur et une hésitation infinies, elle se risqua à glisser sa main dans celle de Xena.

 

Elle ferma alors les yeux mais les rouvrit aussitôt quand elle sentit Xena lui presser les doigts.

 

Elle hésita à bouger. Elle finit par ouvrir les yeux et tourner la tête.

 

Xena la regardait, le sourire aux lèvres. Gabrielle devient plus rouge que rouge.

 

" J'adore quand tu fais cette tête là! "

 

Xena la tira vers elle et lui embrassa le front, sans rien ajouter.

 

Le sommeil les enveloppa.

 

 

 

 

 

Chapitre 12

 

 

 

 

 

Elles étaient maintenant à deux heures d'Apollonia. Le voyage était parfait, du moins la première heure.

 

Des brigands sortirent de nulle part, au milieu du chemin, les empêchant d'aller plus loin.

 

" Bonjour mesdames. ", fit l'un d'eux.

 

Gabrielle était angoissée car ces hommes étaient du genre costaud et pas très sympa.

 

Elle jetta un oeil vers Xena, discrètement, et ses angoisses s'envolèrent, laissant place à la terreur.

 

Car c'était bien de la terreur qu'elle ressentait en voyant le visage et le sourire sadique de Xena à la vue de ces hommes. Hommes pourtant si nombreux. Elle ne semblait pas avoir la moindre peur ni le moindre doute sur l'issue du combat.

 

" Que veux-tu? Mourir? ", demanda Xena.

 

 

 

 

Ils se regardèrent en ricanant.

" AH ah ah ah. Non ! Ta bourse et un peu de bon temps si tu vois ce que je veux dire...."

 

Xena ricana à son tour.

 

" Viens te servir! "

 

Les hommes, blessés dans leur orgueil, lui fondirent dessus.

 

" Va à l'abri Gabrielle. ", cria Xena alors qu'elle mit pied à terre.

 

Elle attrapa le premier homme et le maîtrisa sans problème.

 

Elle lui pressa le cou.

 

" Tu aurais pu t'éviter de souffrir....tant pis pour toi ! ", elle serrait les dents.

 

Elle lui tourna le cou de façon sèche et il s'écroula.

 

 

 

 

Le combat, pourtant inégal à première vue, se termina avec des os cassés, des nuques brisées, du sang, des corps gisants.

 

Le tout à l'avantage de Xena.

 

Xena, regarda avec dédain le chef et lui lança, alors qu'il se traînait sur le sol....

 

" Ne te remet plus jamais sur ma route!! "

 

 

 

 

Elles reprirent leur route, à pied, et pendant de longues minutes, n'échangèrent aucune parole.

 

Xena n'avait fait que donner des coups, à mains nues et n'en n'avait reçu aucun....

 

" Quelque chose ne va pas ? ", demanda Xena, sentant une Gabrielle songeuse.

 

" Pourquoi tu ne leur as pas simplement dit qui tu étais?! Ils n'auraient pas cherché l'affrontement. "

 

Xena sourit.

 

" Pour être privée d'un bon combat? Non? "

 

Elle vit l'inquiétude sur le visage de Gabrielle. Elle comprit que ses instincts pouvaient faire peur.

" Et puis, ils auraient parlé de toi, et ta vie aurait été en danger. Maintenant, ils vont colporter le message et nous rentrerons sans encombres. "

 

 

 

 

Elle s'arrêta et monta sur Argo. Elle tendit sa main vers Gabrielle, l'invitant à monter. Gabrielle se laissa hisser.

 

Elles partirent au galop.

 

" Nous y serons dans très peu de temps, le village est derrière la colline "

 

 

 

 

 

 

Le village était maintenant à quelques mètres.

" Rien n’a changé ", sourit Xena.

Le village semblait paisible. Les colonnes de fumées s'échappaient des toits. Quelques personnes dans les rues. Gabrielle trouva qu'il ressemblait beaucoup à Poteidaia.

 

Xena savait où elles allaient et elles s'arrêtèrent devant une auberge.

 

Xena posa sa main sur l'encolure de sa jument.

 

" Je vais chercher quelqu'un pour s'occuper de toi. "

 

Xena, la main sur la poignée, regarda Gabrielle.

 

" Surtout, n'oublie pas.... pas de Conquérante ici? ", lui rapella-t-elle gentiment.

 

" Oui je te le promets, je ne dirai rien. "

 

Gabrielle ne savait pas pourquoi elle devait garder le secret, mais elle tiendrait parole, par respect pour son amie.

 

Elles entrèrent.

 

Xena avança de plusieurs pas et posa nonchalamment sa main sur le bras d'un jeune garçon qui débarrassait une table.

 

" Mon cheval a besoin de soins. Elle est dehors. Je compte sur toi pour lui faire tout ce qu'il faut. ", elle ne le regarda pas en face tout de suite, attendant de trouver l'objet de sa visite avant de le fixer droit dans les yeux.

 

" Oui, j'y vais Xena. "

 

 

 

 

Le garçon partit sur le champ, laissant son travail sur la table.

 

Gabrielle était surprise. Xena semblait être connue ici.

 

Un viel homme et un petit garçon étaient près du comptoir, absorbés par leur travail.

 

" Bonjour ! ", lança-t-elle.

 

Le petit bout de chou se retourna et en voyant Xena il explosa de joie et se rua sur elle. Tous deux avec un sourire non dissimulé.

 

Xena se mit sur un genou et toisa le petit, après l'avoir embrassé.

 

" Tu as drôlement grandi! Tu es un jeune homme maintenant. "

 

Le garçon sourit, fièrement.

 

" Tante Xena je suis si content que tu sois là ", dit enfin le gamin.

 

Xena se leva et lui frotta la tête.

 

" Tu sais bien que je tiens toujours parole. Je ne manquerais pas un solstice avec toi, pour rien au monde. "

 

Il scruta autour de lui.

 

" Tante Kiaora n'est pas là? "

 

" Non, elle avait des choses importantes à faire. "

 

En notant la déception du gamin sur son visage, elle ajouta.

 

" Mais elle m'a dit de te donner quelque chose. "

 

Il trépigna.

 

" Quoi? C'est quoi? "

 

Xena le souleva et l'embrassa avec fougue sur la joue.

 

" Ca !! "

 

Il riait de bon coeur, visiblement très heureux.

 

Gabrielle était la spectatrice privilégiée de cette scène insolite. Scène qui contrastait avec l'épisode, plus tôt des brigands sur la route.

 

Xena semblait passer sans peine de la fureur et la violence, à l'amour et la tendresse.

 

Cela effrayait la jeune femme.

 

Le gamin glissa un mot à l'oreille de Xena, en regardant Gabrielle.

" C'est qui la fille là-bas? "

 

Xena fit signe à Gabrielle de s'approcher. Elle approcha en boitillant.

 

" Eki, je te présente Gabrielle, mon amie. Gabrielle, voici Eki, mon neveu, un futur grand archer. "

 

Gabrielle lui sourit et leva une main timide pour le saluer.

 

 

 

 

Il ne tenait pas en place et posait mille questions.

 

" Tu restes jusqu'à la fin du solstice hein?! "

 

" Bien sûr "

 

" Tu sais j'ai plein de choses à te montrer. Je suis très bon avec mon arc...."

 

Quand une main se posa sur sa tête, il se tut et regarda l'homme.

 

" Eki, Xena et son amie doivent être fatiguées de leur voyage. Laisse les se reposer un peu. "

 

Silence. Le vieil homme termina.

 

" Va plutôt te changer.... tu dois être beau et propre pour ce soir. "

 

" Oui oncle Rory "

 

 

 

 

Le petit Eki s'exécuta.

 

" Toujours les mots justes ! ", dit Xena en serrant les mains de l'homme.

 

Un sourire de Rory.

 

" Heureux de te revoir. Comment vas tu? "

 

" Très bien merci.... Le petit monstre ne te pose pas trop de problèmes? "

 

" Non il est adorable ! Comme sa tante ...."

 

Ils éclatèrent de rire.

 

 

 

 

Rory tendit sa main vers Gabrielle.

 

" Rory "

 

"Gabrielle "

 

Il fit signe de la tête.

 

" Les amis de Xena sont mes amis "

 

Il retourna à son comptoir.

 

" Je peux faire quelque chose pour vous en attendant le repas? "

 

" Disons que le voyage a était long et sale si tu vois ce que je veux dire...."

 

Il lui lança un regard entendu.

 

" Tu sais où se trouve ta chambre?! "

 

" Merci Rory. "

 

 

 

 

Elles montèrent à l'étage.

 

 

 

 

 

 

Chapitre 13

 

 

 

 

 

 

Xena entra dans la chambre.

 

Rien n'avait changé.

 

Xena ouvrit l'armoire et jugea les tuniques et les tenues pendues.

 

" Tu peux aller prendre ton bain d'abord.... je vais à côté chercher d'autres tuniques plus chaudes. "

 

Xena lui montra du doigt la porte qui menait à la salle de bains.

 

Cette dernière sortit de la chambre, laissant Gabrielle seule.

 

 

 

 

Gabrielle se dirigea vers la salle de bains et découvrit avec plaisir une pièce chauffée et parfumée.

 

Un grand baquet siégeait au milieu de la pièce et des bassines d'eau étaient maintenues au chaud dans des âtres.

 

Gabrielle commença à remplir le grand baquet.

 

Au bout de quelques minutes, elle jugea que le niveau était suffisant. Elle entreprit de se déshabiller et d'y entrer.

 

A ce moment-là, Xena entra dans la chambre, les bras chargés de lourdes et belles tuniques.

 

Elle les posa sur le lit.

 

" Gabrielle ?! ", appela-t-elle.

 

Soudain, elle entendit un bruit sourd, comme une chute.

 

" Gabrielle !! "

 

Elle se précipita dans la salle de bains et découvrit Gabrielle, à terre.

Xena aida son amie à se relever.

 

" Tout va bien? Que t'es-t-il arrivé? "

 

Gabrielle releva la tête.

" C'est idiot, j'ai voulu monter là dedans et voilà le résultat...."

 

 

 

 

Gabrielle, nue, tenta à nouveau de monter dans le baquet.

 

" Attends je vais t'aider. "

 

Elle attrapa Gabrielle et la prit dans ses bras, les mains sous ses genoux et ses bras.

 

" Non c'est pas la peine...."

 

Xena remarque que les jambes de son amie étaient un peu enflées.

 

" Tes jambes sont enflées.... J'aurais du faire attention et y penser..... je suis désolée...."

 

Xena installa Gabrielle dans l'eau chaude et finit de remplir le baquet.

 

" Qu'est-ce que tu fais ?", demanda Gabrielle en la voyant faire.

 

" Il n'y aura jamais assez d'eau pour nous deux...."

 

 

 

 

Xena ajouta deux ou trois bassines et se dévêtit à son tour.

 

Gabrielle ne détourna pas les yeux et profita pleinement du spectacle.

 

" Je vois que des bains communs ne te gênent plus....", plaisanta-t-elle.

 

Gabrielle baissa la tête, gênée.

 

" Excuse moi. "

 

Xena rit

 

" Au contraire, ça me fais plaisir de voir que j'ai un bon ascendant sur toi....tout n'est pas perdu. "

 

 

 

 

 

Les deux femmes se délassèrent dans l'eau chaude et parfumée.

 

" Qui sont Rory et Eki, Xena? "

 

" Rory est un vieil ami à moi. Lui et Kiaora vivaient à Amphipolis autrefois. Ils étaient là quand je suis née et il y est resté jusqu'à ce que les Romains arrivent. Il est ensuite venu se réfugier ici. "

 

" Il a l'air très gentil. "

 

" Il l'est. "

 

Silence.

 

" Et Eki? C'est son fils? "

 

Xena inspira.

 

" Non, c'est le fils de mon frère Toris. Il n'était pas encore né quand les Romains sont venus et ont tué son père. "

 

" Je suis désolée Xena, je ne voulais pas être indiscrète. "

 

Xena sourit.

 

" Tu ne l'es pas. C'est juste que je n'en n'ai jamais parlé à personne. En fait, je n'en ai jamais parlé depuis 12 ans. Depuis ce jour. Tu sais, la femme de Toris venait de lui apprendre qu'il allait être papa dans quelques mois, quand ces chiens sont arrivés. Kiaora, Rory, elle et moi avons fui. J'avais alors 20 ans. Quelques mois plus tard, Eki naissait et moi j'allais commencer ma carrière d'assassin...."

 

" Xena....", apaisa Gabrielle.

 

" Je sais ce que je suis Gabrielle. Je refusais de me l'avouer mais tu m'as ouvert les yeux. Grâce à toi je sais que je peux m'améliorer. Je ne pourrais jamais me racheter mais je ferais de mon mieux...."

 

Sourires.

 

" Je n'ai jamais dit à Eki ce que je suis devenue. Je ne veux pas lui faire de peine...."

 

Xena saisi Gabrielle par les épaules.

 

" S'il te plait, ne lui dis jamais.... je ne veux pas qu'il souffre...."

 

Gabrielle posa ses mains sur les siennes.

 

" Ne t'en fais pas, je garderai ton secret, je te le promets. "

 

Contre toute attente Xena serra Gabrielle dans ses bras, les larmes aux yeux.

 

" Merci "

 

Elle relâcha son étreinte et la regarda avec chaleur et reconnaissance.

 

 

 

 

" Je crois qu'il va falloir sortir de là dedans....Rory va nous attendre. "

 

Elle regarde Gabrielle, tout en sortant en premier.

 

Elle offrit son aide à Gabrielle pour sortir.

 

Elles allèrent ensuite mettre leurs tuniques propres.

 

 

 

 

Xena ouvrit la porte de la chambre et elles se préparèrent à descendre.

 

" Tu veux de l'aide? "

 

" Non ça va aller, merci...."

 

Gabrielle vit une étrange expression dans les yeux de la Conquérante.

 

" Tout compte fait, je veux bien. Je ne voudrais pas arriver au pied de l'escalier sur le derrière, ça ferait mauvais effet. "

 

Xena lui tendit son bras pour l'aider à descendre le grand escalier.

 

 

******

 

 

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.