| 
  • If you are citizen of an European Union member nation, you may not use this service unless you are at least 16 years old.

  • You already know Dokkio is an AI-powered assistant to organize & manage your digital files & messages. Very soon, Dokkio will support Outlook as well as One Drive. Check it out today!

View
 

UN COEUR NOBLE9

Page history last edited by PBworks 16 years, 9 months ago

UN COEUR NOBLE

 

 

Par Sky

 

 

 

Première partieDeuxième partie
Troisième partieQuatrième partie
Cinquième partieSixième partie
Septième partieHuitième partie
Neuvième partie

 

 

 

 

Chapitre 14

 

 

Xena et Gabrielle arrivèrent dans la grande pièce où l'on servait les repas.

 

La table, modeste, comme la pièce d'ailleurs, était dressée, et quelques personnes s'attelaient à manger.

Rory leva la tête, et, lorsqu'il les aperçut, il leur fit signe de la main de s'approcher.

 

Eki se rua sur Xena.

 

" Et tu te mets a côté de moi d'accord? S'il te plaît? Hein?"

 

" Oui calme toi bonhomme, je vais me mettre à côté de toi...."

 

Elle le gratifia d'une main sur la tête, geste maternel que Gabrielle ne manqua pas de noter et d'apprécier.

 

Rory était au bout de la table, Xena et Eki à sa gauche et Gabrielle à sa droite.

 

Les deux amies étaient face à face.

 

 

 

Cassandra, une vieille amie de Rory qui l'aidait à son travail apporta le dîner. Gabrielle se frotta les mains.

 

"Mmhh ça sent rudement bon!!"

 

Rory regarda la jeune fille, puis jeta un regard interrogateur à Xena qui ne put que hausser les épaules et sourire.

 

 

 

Gabrielle se jeta sur son assiette et tous se mirent à rire en la voyant engloutir si vite le met que Cassandra avait mis tant de temps à mitonner.

 

 

 

Eki tira la manche de Xena qui s'apprêtait à commencer à manger.

 

" Dis moi ce que tu as fait depuis la dernière fois? Raconte moi!! Tu as combattu des brigands? Tu as rencontré des dieux?"

 

Rory, tout en mangeant, s'adressa au petit garçon.

 

" Eki, tu fatigues Xena avec toutes ces questions ? Mange ça va refroidir."

 

Xena sourit, se retourna vers son neveu triste et lui fit un clin d'oeil.

 

" Je te raconterai ça tout à l'heure...." chuchota-t-elle.

 

Eki, satisfait, mangea à son tour.

 

 

 

Xena reporta son attention vers Gabrielle.

 

" Eh doucement avec le vin!! Il est fort et ...."

 

" T'inquiète pas Xena, je suis pas en sucre " , rassura la barde.

 

Xena tourna la tête vers Rory.

 

" Je suis touchée par ton accueil Rory et par tout ce que tu fais."

 

" On en a déjà parlé de nombreuses fois Xena. Tu es comme ma fille, je suis heureux de pouvoir t'aider."

 

Sourire.

 

 

 

 

Chapitre 15

 

 

 

 

Le dîner touchait bientôt à sa fin et Gabrielle était de plus en plus rouge et joyeuse.

 

Eki, s'était endormi, la tête reposant sur les genoux de Xena.

 

Gabrielle voulut se resservir du vin et fit tomber sa coupe.

 

" Gabrielle je crois que tu devrais arrêter avec ce vin. C'est déjà ta quatrième coupe!!"

 

Rory riait devant ce spectacle.

 

" Elle ne tient pas l'alcool dis donc ton amie."

 

En voulant essuyer le vin tombé elle fit tomber un pichet.

 

Cassandra se précipita pour nettoyer.

 

Xena fit un signe de la tête à la femme de se s'approcher d'elle. Cette dernière s'exécuta.

 

Xena lui déposa dans les bras un petit Eki endormi, et elle se leva.

 

" Gabrielle viens avec moi."

 

Elle s'avança vers son amie et regarda Rory et Cassandra.

 

" Le dîner était excellent, mais nous sommes fatiguées et je crois que nous avons besoin de sommeil."

 

Tout le monde riait.

 

Xena prit Gabrielle par le bras.

 

" Viens par ici toi ! "

 

Elles se dirigeaient vers les escaliers et Gabrielle commença seulement à protester.

 

" Eh mais qu'est-ce que tu fais ? Je veux rester avec les autres ! Je n'ai pas encore sommeil."

 

" Je crois que si au contraire."

 

 

 

Xena et Gabrielle étaient à présent devant leur chambre. Xena ouvrit la porte.

 

Elles entrèrent et Xena alluma la torche pour un peu de clarté.

 

Elle fit asseoir la barde sur le lit et commença à lui ôter ses vêtements, pour lui mettre une tunique de " nuit ".

 

" Et dis donc toi? Je te vois venir. Tu as quelque chose en tête."

 

" Je ne vois pas de quoi tu parles. Ma seule intention est de te faire dormir."

 

Xena fini de retirer la robe de Gabrielle, et alors qu'elle lui enfilait la tunique, Gabrielle l'interrompit.

 

" Tu sais je ne dis pas non Grande Conquérante.... Tu es plutôt jolie et ...."

 

Xena la réduit au silence en lui plaquant sa paume de main sur sa bouche décidément trop bavarde.

 

" Ca suffit ", dit-elle en terminant de l'habiller.

 

Elle la plaça sous les couvertures.

 

" Dors à présent. "

 

Xena se déshabilla à son tour et vint la rejoindre au lit, sous le regard insistant de Gabrielle.

 

 

 

Xena sentait le regard de Gabrielle sur elle, malgré ses yeux clos. Elle tourna la tête vers elle et découvrit qu'elle était sérieuse à présent.

 

" Quoi ? ", demanda-t-elle doucement.

 

Gabrielle posa sa main sur la joue de Xena.

 

" Tu es si....si belle!! "

 

Xena leva les yeux au ciel.

 

" Et toi tu es saoule !! "

 

Contre toute attente Gabrielle se pencha vers Xena et l'embrassa.

 

" Qu'est-ce que tu fais? " demanda Xena calmement.

 

" Tu le vois bien. Je t'embrasse."

 

Xena sourit de façon lasse et referma ses yeux.

 

" Tu n'es pas toi même."

 

" Pourquoi tu ne me prends jamais au sérieux? Tu me traites comme une enfant alors que je suis une femme à présent."

 

Xena ne dit rien.

 

Gabrielle glissa sa main sous les couvertures et fit courir ses doigts sur la poitrine de Xena jusqu'à ce qu'elle trouve l'ouverture de la tunique et qu'elle puisse y entrer les doigts.

 

" Crois moi quand je te dis que tu es belle.... Je t'aime. Je te veux Xena. Oui je te veux. "

 

Elle caressait la poitrine de Xena qui haletait sous ses administrations.

 

" Moi aussi je te veux...."

 

Xena retira la main de Gabrielle.

 

" Mais pas comme ça. Pas dans ton état. "

 

 

 

Gabrielle, d'abord vexée, était maintenant perplexe.

 

" Je sais ce que je veux!! "

 

Xena se leva.

 

" Je sais ce que je ne veux pas...." reprit Xena.

 

" Où vas-tu ? "

 

Xena ne dit pas un mot et sortit de la chambre en emportant une simple couverture.

 

La porte se ferma.

 

Gabrielle reposa sa tête sur l'oreiller.

 

" Quelle idiote !! "

 

 

 

 

 

Chapitre 16

 

 

 

 

Le jour se levait et Gabrielle ouvrit les yeux.

 

Elle aperçut Xena, habillée, regardant par la fenêtre.

 

Xena se retourna en sentant son amie se réveiller.

 

" Bonjour. "

 

Gabrielle lui répondit par un bonjour tout aussi amical, mais elle était un peu déboussolée.

 

" J'ai l'impression qu'Héphaïstos me martèle le crâne...."

 

Xena prit une coupe qui patientait au coin du feu et la tendit à Gabrielle.

 

" De la tisane, ça va te soulager. Avec tout ce que tu as bu hier, il ne fallait pas espérer mieux."

 

Xena sourit. Et Gabrielle rougit. Elle nota que Xena faisait tourner un objet dans ses doigts mais ne parvenait pas à voir de quoi il s'agissait.

 

Peut-être était-ce dû au vin?

 

" Je suis désolée pour hier soir Xena.... Où as-tu dormi? "

 

" Dans la chambre d'Eki. "

 

Silence.

 

Gabrielle était assise dans le lit et Xena s'était assise près d'elle.

" C'était très noble ce que tu as fait hier soir...."

 

Xena ne répondit pas.

 

Un silence pesant s'installa.

 

" Qu'est-ce que c'est ? ", demanda Gabrielle en regardant les mains de Xena et en sirotant sa tisane.

 

" C'est Eki qui me l'a fabriquée. C'est une petite flèche avec des plumes de couleurs. "

 

" C'est très mignon. "

 

 

 

 

La journée se passa de façon très agréable et les deux amies aidèrent les villageois à préparer le solstice du soir.

 

 

 

 

Ce solstice fut placé sous le signe de l'amitié et de la bonne humeur.

 

Tout le monde s'amusa, mangea et rit avec joie et sincérité.

 

Ce sera à coup sûr un moment inoubliable pour chaque participant, et de très bons souvenirs.

 

Surtout pour Eki qui put boire avec bonheur les récits de Xena sur ses aventures et les remarques de Gabrielle sur celles qu'elles avaient vécues ensemble.

 

 

 

 

Il était venu le moment pour Xena et Gabrielle de repartir vers le château.

 

Xena fit la promesse à Eki qu'elle reviendrait bientôt et que Kiaora et Gabrielle seront avec elle.

 

Les deux jeunes femmes se mirent en route.

 

" Dis moi Rory, Niklio est toujours au Mont Nestus ? "

 

" Oui pourquoi ? "

 

" Je dois aller le voir. J'ai une faveur à lui demander. "

 

Rory hacha la tête, ayant visiblement compris ce que Gabrielle ne saisissait pas.

 

Xena exerça une pression sur les flancs d'une Argo au mieux de sa forme, et elles partirent dans un nuage de poussière.

 

" A bientôt ", crièrent-elles en coeur.

 

 

 

 

 

chapitre 17

 

 

 

 

Le Mont Nestus n'était qu'à une journée de chevauchée et le fait d'être partie de bonne heure, les ferait arriver le soir même, avant la nuit et le froid.

 

"Qui est Niklio Xena ? "

 

" C'est un bon ami à moi. Tu vas l'apprécier j'en suis sûre. "

 

Gabrielle était curieuse.

 

" Il vit au pied de la montagne ? "

 

Xena hocha de la tête.

 

" Il vit seul ? "

 

Xena renouvela son action.

 

" Il n'a pas de femme, ni d'enfant ? "

 

Xena dit non mais ces questions commençaient à la fatiguer.

 

" Tu le connais depuis longtemps ? "

 

Xena garda sa bonne humeur.

 

" Tu lui demanderas tout ça quand on sera arrivées. Ok ? "

 

La jeune fille comprit qu'elle parlait trop.

 

Elle se tut et Argo les emmena jusqu'à destination.

 

 

 

 

La maison de Niklio ne payait pas de mine et était une habitation somme tout modeste. Elle ressemblait à une cabane.

 

Gabrielle fut surprise. Ce n'était pas du tout ce à quoi elle s'attendait.

 

Elles descendirent d'Argo. Xena abrita sa jument sous l'appentis près de la maison.

 

Xena frappa à la porte et quand Niklio ouvrit, ce fut une grosse surprise.

 

" Xena ? Xena c'est bien toi ? Je n'arrive pas à y croire.... "

 

Sa joie était réelle et sincère. Il lui sauta dessus.

 

Gabrielle découvrit à nouveau une nouvelle facette de la vie de Xena.

 

Cette conquérante si cruelle et redoutée et aussi une femme très chaleureuse qui aiment ses amis et qui sait rire et être adorable.

 

Niklio continuait de serrer très fort Xena.

 

" Tu m'as manqué tu sais....J'avais peur qu'il te soit arrivé quelque chose. Tu n'as pas répondu à mon dernier message. "

 

Xena s'excusa.

 

" Je suis désolée j'ai eu quelques soucis et beaucoup de travail. "

 

" Rien de grave ? "

 

" Non rassure toi. "

 

Niklio regarda Gabrielle.

 

" Niklio. Je te présente Gabrielle, une amie. "

 

Niklio prit la main du barde et la serra de ses deux mains.

 

" Ravi de te connaître. "

 

Un vent froid se leva.

 

" Entrer je vous en prie vous allez tomber malade si vous restez dehors. "

 

 

 

Les deux femmes pénétrèrent dans la maison de Niklio.

 

Le feu était allumé et une marmite chauffait dans l'âtre.

 

" Je fais un peu de soupe vous avez faim ? "

 

Xena et Gabrielle se regardèrent et se concertèrent du regard.

 

" Oui avec plaisir. ", dit Xena.

 

 

 

Tous trois s'installèrent à table et mangèrent une soupe chaude.

 

" Qu'est-ce qui vous amène ? "

 

" Je voudrais que tu examines Gabrielle et que tu t'occupes d'elle. "

 

Gabrielle manqua de s'étrangler.

 

" Bien sûr.... "

 

Elle regarda Xena avec terreur.

 

 

 

Que fait-elle ? Qu'a-t-elle en tête ?

 

 

 

Gabrielle imagina toutes sortes de scénarii.

 

Est-ce que Xena avait menti et ne l'avait amené ici que pour l'abandonner à cet homme, ou pire la vendre à cet étranger?

 

Ses peurs furent dissipées quand Xena la sortit de ses cauchemars.

 

 

 

" Gabrielle tout va bien ? " demanda Xena, inquiète.

 

Gabrielle ne pouvait s'exprimer.

 

" Niklio est le meilleur guérisseur de Grèce....Il devrait pouvoir soigner tes jambes. "

 

" Un guérisseur ? "bredouilla la jeune fille.

 

" Oui ! Pourquoi tu fais cette tête ? Que croyais-tu ? " , interrogea Xena.

 

" C'est idiot....", Gabrielle rougit.

 

" Je.... Je croyais.... J'ai eu peur. J'ai cru que c'était un marchand d'esclaves et que tu allais me vendre à lui. "

 

Xena et Niklio ne purent retenir leurs rires.

 

" Où vas-tu chercher tout ça ? "

 

" Je ne suis pas comme ça petite. N'aies rien à craindre. "

 

 

 

Gabrielle se sentait ridicule.

 

" J'ai du oublié de te dire ce que faisait Niklio. Excuse moi. "

 

" C'est pas grave....", répondit une Gabrielle honteuse d'avoir pensé cela.

 

 

 

 

 

Chapitre 18

 

 

 

 

 

Le repas était terminé.

 

Niklio demanda à Gabrielle de s'installer sur la banquette au fond de la pièce.

 

La jeune fille s'exécuta.

 

Niklio et Xena discutèrent alors que Gabrielle s'asseyait.

 

Elle ne pouvait entendre leur conversation.

 

Niklio lava ses mains dans une sorte de jatte et s'approcha d'elle, talonné par Xena.

 

" Allonge toi, s'il-te-plait. Je vais t'examiner. "

 

Gabrielle s'allongea. Le sourire que Xena lui offrait était assez rassurant.

 

Niklio releva ses manches et commença son auscultation et, malgré un visage qui réagissait à ce qu'il voyait et sentait, l'homme ne trahit aucune émotion.

 

Il leva la tête vers Xena.

 

" Tu lui prodiguais des soins déjà? "

 

Xena hocha la tête.

 

Il retourna à sa tâche.

 

" Beaume....de Lao Ma je présume.... " , dit-il en souriant.

 

" Et massages....bien bien bien.... "

 

 

 

Il remit ses manches en place.

 

" Tu as eu de bons réflexes Xena. Tu as fait ce qu'il fallait au bon moment. Je vais pouvoir lui rendre ses jambes. "

 

Xena sourit. Gabrielle, elle, regarda Xena pour avoir la certitude de ce qu'elle venait d'entendre.

 

Xena posa sa main sur le front de Gabrielle et son visage s'illumina d'un sourire qui voulu tout dire et qui suffit à répondre à son angoisse.

 

 

 

" Je propose de dormir et nous verrons ceci demain. J'ai quelques herbes et cataplasmes à préparer. »

 

" Merci Niklio. Je savais que je pouvais compter sur toi. "

 

Sourires.

 

" Vous pouvez dormir par là, poussez tout par terre et ça devrait aller. ", dit-il en indiquant une petite porte qui abritait une sorte de remise.

 

Xena aida Gabrielle à se relever et elles allèrent à l'endroit dit.

 

 

 

 

 

 

 

Les deux femmes entrèrent dans la pièce. Elles la scrutèrent quelques secondes.

 

" Je pense que le lit sera assez grand pour nous deux? ", jugea Xena.

 

" Si tu ne prends pas toute la place oui.... "

 

Xena se retourna vers Gabrielle et la saisit par le cou.

 

" Dis donc petite fille effrontée....Je pourrais te faire dormir par terre si tu préfères? "

 

Gabrielle riait.

 

" Aïe, aïe.... d'accord je retire ce que j'ai dit. "

 

Xena desserra son étreinte.

 

" Je préfère cela. "

 

 

 

Xena fit de la place sur le lit et l'arrangea du mieux qu'elle put.

 

" Voilà! Je pense que ça ira. Allez au lit !! "

 

Gabrielle sauta dans le lit. Xena commença à ôter sa tenue.

 

" Qu'est-ce que tu fais ? ", demanda la jeune fille.

 

" Ben je me déshabille! Ca ne se voit pas? "

 

" Il ne t'arrive jamais de dormir avec quelque chose sur le dos? "

 

" Non ! J'aime être à l'aise. Et puis ici il fait très chaud.... "

 

Gabrielle tourna la tête quand Xena ôta les linges qui masquaient sa nudité.

 

Cela fit sourire Xena qui entra dans le lit.

 

Gabrielle la regarda de nouveau. Xena la fixait.

 

" Quoi ? ", demanda la barde.

 

" Tu as un problème avec ça toi ? "

 

Gabrielle rougit.

 

" Pas du tout ", se défendit-t-elle.

 

" Si tu as un problème avec ça ! ", dit Xena en levant les draps et en dévoilant son corps nu.

 

Gabrielle tourna de nouveau la tête, rouge écarlate.

 

 

 

Xena riait.

 

Elle riait si fort que Niklio arriva.

 

" Tout va bien ? J'ai entendu.... "

 

En voyant Xena faire son numéro il comprit et se ravisa.

 

" Ah d'accord. Je vois. A demain matin. Bonne nuit. "

 

Il adressa un clin d'oeil à Xena et referma la porte.

 

 

 

Gabrielle ne comprenait pas.

 

" Pourquoi il a cligné de l'oeil? "

 

Xena rit de plus belle.

 

" Il n'a pas de problème avec ça lui!! ", dit-elle dans un rire incontrôlable.

 

 

 

Xena remit les draps sur elle, après avoir retrouvé son calme.

 

"Allez bonne nuit Gabrielle.... "

 

" Bonne nuit Xena. "

 

Silence.

 

" Et ne prends pas toute la place ", glissa-t-elle.

 

Elles sourirent.

 

" Méfie-toi petite fille.... "

 

 

 

 

 

 

Chapitre 19

 

 

 

 

 

Le soleil projeta ses rayons dans la pièce où dormaient encore Xena et Gabrielle.

 

Lorsqu'il toucha la joue de Xena, elle fit d'abord une grimace, ouvrit un oeil puis l'autre.

 

Elle jeta un bref regard vers Gabrielle, sourit et se leva.

 

Elle enfila sa tenue et sortit discrètement de la pièce.

 

Elle trouva Niklio, assis à sa table qui préparait les herbes.

 

" Bien dormi ? ", dit-il avec un sourire.

 

Xena s'assit.

 

" Oui très bien. "

 

Elle remarqua son petit sourire et roula des yeux.

 

" Ce n'est pas ce que tu crois. C'est juste une amie. "

 

 

 

Elle attrapa un bout de pain qu'elle mangea.

 

Silence.

 

" Je te remercie de faire cela pour elle. "

 

" Les amies de mes amies sont mes amies ", dit-il avec le même sourire qui en disait long.

 

" Niklio!! Arrête!! ", dit gentiment Xena.

 

 

 

Il posa son pot sur la table.

 

" Voilà. C'est fini. On peut commencer quand tu veux. "

 

" Le plus tôt possible, nous avons de la route pour rentrer et je souhaite que son calvaire se termine le plus vite possible. "

 

Elle se leva.

 

" Je vous rejoint tout de suite. "

 

 

 

 

Xena entra dans la chambre et s'approcha de Gabrielle.

 

Elle lui toucha les cheveux qu'elle fit glisser dans ses doigts.

 

" Gabrielle, Gabrielle réveille-toi. "

 

La jeune fille ouvrit doucement et péniblement les yeux.

 

" On va commencer les soins. "

 

" Maintenant ? "

 

" Le plus tôt sera le mieux. "

 

Niklio entra à son tour.

 

Gabrielle voulut se relever mais il la stoppa d'un geste de la main.

 

" Restes allongée. "

 

Il lui tendit une tasse fumante.

 

" Bois ceci. Ca te fera dormir un peu. "

 

" Dormir? Pourquoi? "

 

Il s'assit près d'elle, sur le bord du lit.

 

" Le cataplasme que je vais t'appliquer est assez douloureux car il pénètre les tissus et les muscles. Il vaut mieux que tu sois endormie pour endurer le moins de mal possible. Et puis, le corps se régénère plus rapidement quand il est plongé dans le sommeil. "

 

Gabrielle l'écoutait attentivement;

 

" Je dormirais longtemps? "

 

" Tout dépend de ton corps et de ta résistance. Tu peux dormir quelques heures ou quelques jours. Cela dépendra de comment ton corps réagit à la douleur. Le moment venu je stopperai la tisane et tu te réveilleras. "

 

Gabrielle regarda Xena.

 

 

 

" Je te donnerai la tisane moi-même et je te surveillerai tout le temps. N'aie pas peur. J'ai eu droit à la même chose. On survit. "

 

" Tu.... "

 

" Oui, j'ai aussi eu les jambes brisées. Je te raconterai à ton réveil. "

 

Niklio releva ses manches.

 

" Bois tant que c'est chaud. "

 

Elle but la tisane et les effets ne tardèrent pas.

 

Gabrielle s'endormit rapidement.

 

 

 

Xena et Niklio se mirent à l'oeuvre.

 

Xena poussa les draps sur les côtés et releva la tunique de Gabrielle sur ses cuisses.

 

Niklio appliqua le baume minutieusement, sous l'oeil attentif de Xena.

 

 

 

 

 

Chapitre 20

 

 

 

 

 

Xena veilla Gabrielle comme elle l'avait promis. Elle lui fit avaler la tisane et fut à son chevet pendant deux jours et deux nuits complets.

 

Au bout de ces deux jours, Niklio constata que son traitement avait marché et il informa Xena que la tisane pouvait être stoppée.

 

Un après midi, alors qu'elle entra dans la pièce, elle vit Gabrielle tenter d'ouvrir un oeil.

 

Un sourire et elle s'assit près d'elle.

 

 

 

 

Elle caressa le front de son amie et Gabrielle ouvrit complètement les yeux.

 

" Bonjour. ", lui dit Xena.

 

" Bonjour.... "

 

Gabrielle essaya de se redresser.

 

" Ne tente rien pour le moment. Il ne faut pas trop forcer pour l'instant. "

 

Gabrielle regarda Xena.

 

" Ca a marché? "

 

" Très bien, tu es complètement rétablie. "

 

" J'ai dormi combien de temps? "

 

" Deux jours. "

 

Silence.

 

" C'est correct. Tu es une dure à cuire. "

 

Sourires.

 

 

 

 

Niklio entra à son tour.

 

" Alors comment tu te sens aujourd'hui? "

 

" Ca va. "

 

Elle regarda ses jambes en levant les draps.

 

" Tu vas pouvoir courir comme un lapin. ", plaisanta-t-il.

 

" Merci beaucoup Niklio. ", ajouta sincèrement la jeune fille.

Un geste de la tête fut la seule réponse qu'il donna.

 

" Je vais vous laisser. Vous n'avez plus besoin de moi. Je dois aller au village. Je serai de retour demain matin. "

 

 

 

Il sortit de la pièce, sa besace sur le dos.

 

 

 

 

" Tu dois avoir faim? "

 

" Oui un peu.... "

 

" Je vais te chercher ça. "

 

 

 

Xena revint peu de temps après avec un plateau.

 

Elle s'installa confortablement près de Gabrielle, la forçant à se pousser un peu, et posa le plateau près d'elles.

 

" Ferme les yeux. "

 

Gabrielle se méfia.

 

" Quoi ? "

 

" Ferme les yeux. Fais moi confiance. "

 

 

 

La barde obéit et sans voir ce que Xena mijotait, elle senti bientôt un truc collant et sucré sur ses lèvres.

 

" Qu'est-ce que c'est ? "

 

" Tais toi et goûte. "

 

Gabrielle passa sa langue sur ses lèvres et découvrit un goût qu'elle ne connaissait pas.

 

" Tu aimes ? "

 

" Oui.... c'est quoi ? "

 

Elle rouvrit les yeux et vit une Xena contente d'elle.

 

" Du miel ! "

 

" Je n'en n'ai jamais mangé du semblable. "

 

" Normal, c'est celui que Niklio prépare. Il est unique. "

 

 

 

Elles se regardèrent.

 

" Tu en veux d'autre? "

 

Elle lui tendit le pot.

 

" Sers toi. "

 

Gabrielle trempa ses doigts avec frénésie dans le pot.

 

" Eh doucement. Tu n'auras plus faim pour le reste. "

 

Elle s'arrêta net.

 

" Le reste? "

 

" Oui, je t'ai apporté ton dîner. "

 

Elle lui présenta le plateau.

 

Gabrielle, amusée.

 

" Un repas au lit? Comme la Conquérante!! "

 

Elles éclatèrent de rire.

 

 

 

 

Gabrielle dévora tout ce que Xena lui avait apporté.

 

Après le dîner, elles discutèrent un peu et Xena lui expliqua les effets du cataplasme et lui parla de Niklio.

 

 

 

 

Le soir était maintenant là et le soleil se déclinait en teinte dorée et rose.

 

Xena était debout dans la pièce. Elle commençait à se préparer pour aller se coucher.

 

" On repartira demain quand Niklio sera de retour. Ca te convient ou tu préfères attendre un peu. "

 

" Non, ça ira, je suis pressée de rentrer. Kiaora va s'inquiéter. "

 

 

 

Xena apprécia cette phrase. Gabrielle voulait rentrer au château.

 

Elle le voulait vraiment.

 

Xena sentit une douce chaleur l'envahir.

 

 

 

 

Une voix la sortit de ses pensées.

 

" Xena ? "

 

" Oui "

 

N'entendant pas de réponse, elle se tourna vers son amie.

 

" Je t'écoute. "

 

Gabrielle semblait étrange et ne trouvait plus ses mots. Cela interpella Xena.

 

 

 

Elle avança.

 

" Non. Rien. Oublie ça. "

 

Xena, têtue, s'installa près d'elle et baissa la tête pour voir le visage caché.

 

" Quelque chose te tracasse? "

 

Gabrielle était très rouge et ne réussissait pas à aligner deux mots.

 

" Eh bien....je....je.... "

 

" Parle. N'aie pas peur, nous ne sommes que toutes les deux. "

 

" Tu te souviens quand on a parlé de Sappho, de ce qu'on ressent quand on est amoureuse.... "

 

Elle leva les yeux furtivement pour lire l'expression de Xena et savoir où elle s'aventurait.

 

" Bien sûr que je m'en souviens. "

 

 

 

Gabrielle perdit la parole de nouveau.

 

 

 

Xena prit son menton dans sa main.

 

" Je....je....", balbutiait la jeune fille d'habitude si bavarde.

 

Xena ne disait rien, préférant la laisser faire, pour ne rien brusquer ou mal anticiper.

 

 

 

Gabrielle se jeta à l'eau.

 

" Je t'aime Xena. Je t'aime de tout mon coeur. Je te trouve très belle et.... et chez Rory, l'autre fois, je n'étais pas si saoule que ça.... "

 

" Qu'essaies-tu de me dire? "

 

" Je veux te dire que je t'aime et que je te trouve très attirante.... "

 

" Tu veux qu'on le fasse c'est ça? "

 

Silence.

 

 

 

" C'est bien ça Gabrielle? "

 

Gabrielle hocha la tête.

 

Elle se sentait étrange et avait très chaud. Et la proximité du corps de Xena n'arrangeait rien.

 

 

*********

Comments (0)

You don't have permission to comment on this page.